Fin novembre la marque de lingerie française UNDIZ a proposé un concours de folie, ouvert à l’international, pour lancer undiz.com dans 7 des 13 pays potentiels. Afin d’avoir les sept candidats idéaux, Undiz a créé la Undiz Academy pour tester les compétences et capacités de chacun à travers 4 étapes.

La première étape consistait a poster une vidéo créative et originale d’une minute pour prouver pourquoi nous étions le candidat idéal. Je vous parlais de ma participation dans cet article.
La Undiz Academy a reçu plus de 200 participations parmi lesquelles ils ont choisi 28 personnes pour passer la deuxième étape.

Et j’ai fait parti de ces 28 personnes a jouer un moment important de leur carrière dans le digital. 

Undiz Academy

Tout d’abord lorsqu’on m’a annoncé que j’ai été sélectionnée pour passer la deuxième étape, il s’en est suivi deux semaines de stress intense ! J’ai eu du mal à continuer mes projets pour mon activité de freelance et j’ai même eu du mal conserver l’intensité de mes entrainements sportifs.

C’était une opportunité en or qui ne se présente qu’une fois dans une vie à condition d’avoir beaucoup de chance.
Je suis passionnée par le digital depuis de nombreuses années, et depuis que j’ai compris que je voulais en faire mon métier, je suis épanouie professionnellement. Du moins je sais où je veux aller et ça n’a pas de prix. Ainsi lorsque l’opportunité de faire mes preuves au sein d’une grande entreprise et d’y avoir un poste très important, s’est présentée je n’ai pas eu de mal à me projeter.

Effectivement ça allait chambouler pas mal de choses dans ma vie car il fallait revenir habiter sur Paris sachant qu’on a trouvé notre bel appartement en Corse (après moulte périple) début septembre. Mais il s’agissait de ma carrière et de la possibilité de vivre une expérience professionnelle très enrichissante et de rencontrer des personnes inspirantes pour la suite de mes projets !

Et même si je perdrais un peu de ma liberté pendant une année, cette opportunité m’offrait la garantie d’un bon salaire mensuel non négligeable. Voir la possibilité d’aller travailler dans le pays de mon choix parmi les 13 proposés, à savoir le Canada ! 

Me voici donc le 12 décembre à 10h au siège de Undiz à Clichy pour rencontrer les 27 autres candidats et l’équipe à la tête de ce projet. Une équipe fun, sans chichis, avec des milliers d’idées pour innover et faire grandir leur entreprise. Tout ce que j’aime !

Nous avons été accueilli avec un petit déjeuner, une présentation sérieuse du concours et de l’enjeu, un photocall et une ambiance détendue (moi qui stressais comme une folle ça m’a rassuré).

Undiz Academy

Chaque candidat a été placé, en binôme, pendant 3 jours dans un magasin Undiz de la région afin de :

  • Découvrir les produits Undiz
  • Faire ses preuves auprès des clients et du/de la responsable de magasin
  • Tourner une vidéo créative Snapchat
  • Répondre à un entretien RH « surprise » (je dis surprise car nous ne le savions pas officiellement mais c’est totalement normal que le jury souhaite connaître leurs potentiels futurs employés).

J’ai découvert la marque Undiz en 2008 ou 2009, et depuis elle fait partie de mes enseignes préférées ! J’ai énormément de produits venant de chez eux et même lorsque je n’achète pas je fais toujours un tour en boutique ou sur leur site pour connaître les nouveautés.
Ainsi la découverte des produits n’a pas été une difficulté pour moi. Tout comme le fait de faire ses preuves en tant que vendeuse puisque j’ai déjà travaillé chez Promod et Mim lors de mes nombreux jobs d’étudiantes.

snapchat-unicorn

Bizarrement le plus dur pour moi a été la vidéo Snapchat ! Plusieurs choses m’ont « bloquée » pour réaliser une vidéo à la hauteur de mes envies. Tout d’abord le fait d’être stressée ne m’a pas aidé à imaginer quelque chose de créatif. Mes pensées étaient comme figées car j’ai besoin de les exprimer à voix haute. Pas très facile à faire dans un magasin ou lorsqu’on est hébergé chez des amis ! #jadoreparlerseule
De plus je n’ai pas été très à l’aise avec ma binôme qui donnait l’impression de trouver mes idées pas terribles et n’y mettait aucune conviction. Sachant que de mon côté je lui avais donné quelques idées et j’avais pris énormément de temps pour l’aider à tourner la sienne.

Attention je ne rejette pas la faute sur elle. Au contraire c’était à moi de s’avoir m’adapter et continuer à être efficace malgré ces difficultés. En effet on ne peut pas toujours travailler avec des personnes avec qui on est à l’aise et en symbiose ! 

En ce qui concerne l’entretien RH, selon moi je m’en suis bien sortie (évidemment c’est subjectif) mais je n’ai jamais été au Canada et n’avais (et n’ai) aucune connaissance du marché de la lingerie canadienne.

Ainsi lors de l’annonce des résultats le 14 décembre au soir au Undiz Machine de Rivoli, pour passer la troisième étape, mon nom n’est pas sorti !

undiz-academy

Je ne vous cache pas que la déception a été grande et j’ai eu besoin d’une soirée tranquille seule pour encaisser la défaite et repenser mon avenir. En effet quand vous avez passé plus de deux semaines à imaginer un certain futur, il faut un peu de temps pour tout re modifier et reprendre les projets là où on les avait laissés de côté. Dans tous les cas j’étais déterminée à me réveiller le lendemain matin avec l’envie et l’énergie de reprendre mes futurs projets.

Ils cherchent une personne qui a une grande connaissance du pays qu’il représente (#logique), c’est d’ailleurs pour cette raison que presque tous les internationaux ou personnes originaires du pays, ont été sélectionnés.

Aujourd’hui je me rends compte que ce n’était pas quelqu’un comme moi qu’ils cherchaient, que je ne changerais ma personnalité pour aucune raison et finalement avec ou sans Undiz, je vais réussir mes projets professionnels.