La vie de freelance ce n’est pas toujours facile car l’on est plongé seul dans un univers mystérieux. C’est pour cette raison que l’on commet tous les mêmes erreurs !

Enfin quand je dis tous les free-lance ce n’est pas une science exacte. En tout cas de mon côté j’ai fait ces erreurs et j’ai lu plusieurs articles de personne en Freelance faisant le bilan après un an d’expérience et j’ai le sentiment qu’elles n’ont pas échappé à la règle.

1 – Ne pas savoir dire non

Un client nous recontacte pour des petites tâches qui lui semble insignifiantes pour lui mais qui finalement nous fait perdre un peu de temps. Et comme on le sait tous « le temps c’est de l’argent ». Ok vous allez passer 15 minutes à réaliser sa demande, puis 15 minutes supplémentaires la semaine d’après et ainsi de suite. Si vous faîtes ça avec tous vos clients au final vous aurez passer un certain nombre d’heure à travailler bénévolement !

2- Accepter toutes les propositions

 

Le désir d’avoir des clients est tellement présent quand on démarre son activité de freelance qu’on a tendance à vouloir accepter tous les projets qu’on nous propose.

Dans un premier temps on peut vite se retrouver sous l’eau car on n’aura pas le temps de réaliser toutes les tâches ou en tout cas le résultat ne sera pas d’une grande qualité.
Puis on peut se retrouver à accepter un projet qui ne correspond pas vraiment à nos compétences et notre savoir faire. C’est le meilleur moyen d’avoir des avis pas vraiment positifs sur notre travail et de perdre confiance en ses compétences.

savoir dire non freelance

3- Travailler plus que prévu

Il est normal de ne pas savoir déterminer la charge de travail d’une tâche au début. On pensait que ça nous prendrait 2h et finalement on a mis le double du temps ! Je pense que cette erreur est nécessaire pour connaitre ses capacités et pouvoir ajuster ses objectifs par la suite.

La loi de Murphy dit que toute chose nous prendra plus de temps que prévu. On peut donc éviter cette erreur en visant un peu plus haut que prévu. Par exemple vous pensez mettre 2h, prévoyez en 3 !

Et surtout pour éviter de la reproduire, analysez bien la durée de toutes les tâches que vous faîtes pour ensuite vous organisez en fonction.

4- Ne pas facturer assez

J’en avais déjà parlé lorsque je me suis confiée sur l’angoisse lors de l’envoi d’un devis, de peur de ne pas être retenu à cause du prix on peut avoir tendance à demander moins. Finalement on casse le marché et on envoie un message négatif du style « je fais un travail low cost ». Tout le monde sait que lorsque l’on veut un travail de qualité il faut mettre le prix.
Attention à ne pas être au dessus du prix du marché non plus ! Sur Hopwork la plate-forme qui recense tous les free-lances on peut rapidement se faire une idée des prix proposés dans son domaine et niveau de compétence.

Retrouvez mon profil 

5- Ne pas proposer de suite

Ce n’est pas la première (ou la dernière) chose à laquelle on pense lorsqu’une mission avec un client se termine car l’on pense naturellement que la personne reviendra vers nous en cas de besoin. Et oui on a créé une relation et ça compte ! Au final ce n’était qu’une relation professionnelle qui s’en va et qui ne revient pas …
Si vous souhaitez fidéliser votre clientèle :
– proposez lui la perspective d’un avenir commun (forfait à long terme, promotion pour une prochaine prestation …)
– restez présent dans son esprit en l’incitant à vous suivre sur les réseaux sociaux

freelance-succes